Lorraine Information Naturaliste > Membres

> Les associations fondatrices

Le CEN Lorraine (Conservatoire d'espaces naturels de Lorraine) et la CRA (Commission Reptiles Amphibiens)

Le Conservatoire d'Espaces Naturels de Lorraine est une association de loi 1908 reconnue d'utilité publique. Créée en 1984, elle a pour objet l'accompagnement des acteurs du territoire pour une prise en compte des espaces naturels dans les projets d'aménagement. Le CEN Lorraine protège un peu plus de 300 sites naturels (soit environ 5 500 ha). 
La Commission Reptiles et Amphibiens de Lorraine (CRA) a été créée en 1994 par un groupe de naturalistes sous la houlette du CEN Lorraine. Elle permet une meilleure prise en compte des enjeux de conservation de l'herpétofaune dans les projets d'aménagement et dans les plans de gestion des sites naturels protégés par le CEN Lorraine.



Crédit photo: © Julie LAMBREY

Le CEN Lorraine intervient en faveur de :
• la connaissance de la nature en Lorraine,
• la protection des espaces naturels et des espèces,
• la gestion des sites protégés en Lorraine,
• la valorisation des espaces naturels lorrains.

La CRA a pour objectifs :
• monter des opérations destinées à la protection de sites où vivent les reptiles et les amphibiens de Lorraine,
• rassembler les informations disponibles sur l'herpétofaune et susciter des études complémentaires (prospections, récolte de toutes les observations de l’herpétofaune lorraine, cartographie, suivi de sites...),
• mieux faire connaître ces espèces pour mieux les protéger (sorties, conférences, bulletin de la commission, édition de plaquettes...).



Le COL (Centre Ornithologique Lorrain)

Le Centre Ornithologique Lorrain est une association régionale, régie par la loi du 1er juillet 1901, qui a pour but l'étude et la protection des oiseaux sauvages et de leurs habitats dans les quatre départements lorrains. 



Crédit photo: © Noël BRION

Les principaux objectifs du COL sont :
• acquérir la meilleure connaissance possible de l'avifaune régionale et de son évolution,
• participer au suivi des espèces ou des espaces à enjeu qui font la richesse de la biodiversité régionale, pour une meilleure prise en compte par les services responsables (Etat, région, etc.),
• centraliser les données ornithologiques de terrain pour optimiser la connaissance au niveau régional, et ce en vue d'une mutualisation nationale (SINP),
• siéger dans les instances régionales impliquées dans la gestion de la biodiversité, afin    qu'elles soient informées des menaces qui pèsent sur certaines espèces et leurs habitats,
• former de nouveaux acteurs de terrain, particulièrement grâce aux membres qualifiés de l'association qui en ont la motivation.



La CPEPESC Lorraine (Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l'Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères)

Créée en 1979, la Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l'Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères de Lorraine s'est spécialisée dans l'étude des chauves-souris, leur protection, la gestion de leurs habitats, la formation et l'information du public. Elle agit sur l'ensemble du territoire lorrain et bénéficie de l'agrément au titre de la protection de l'environnement.



Crédit photo: © David AUPERMANN

Les missions de la CPEPESC Lorraine consistent en :
• la protection des sites et création d'un réseau lorrain de sites protégés,
• les études et inventaires des espèces et des sites,
• la mise en place et le suivi du réseau Natura 2000,
• la sensibilisation du public et la formation des professionnels,
• le pilotage de la déclinaison régionale du Plan de Restauration des Chiroptères.



Le GEML (Groupe d'Etude des Mammifères de Lorraine)


Le Groupe d'Etude des Mammifères de Lorraine est une association de loi 1901, qui était une section spécialisée du GECNaL (Groupe d'Etude et de Conservation de la Nature en Lorraine), jusqu'en février 1983, date à partir de laquelle le GEML est devenu une association à part entière. Le GEML a pour objectifs l'étude et la protection des mammifères sauvages en Lorraine, ainsi que la protection de leur biotope.



Crédit photo: © Yann LEBECEL

Les activités du GEML se déclinent selon 3 axes :
• observer, étudier et accroître la connaissance concernant ce groupe car son étude est complexe en raison des moeurs nocturnes ou de la détermination délicate de certains taxons,
• former, informer en organisant des sorties d'observation pour sensibiliser le public aux problématiques de conservation (castor, blaireau, renard, chevreuil, cerf, etc.),
• protéger par des actions souvent menées en collaboration avec d'autres organismes ou associations, participation à des études d'impact ou sièges dans des commissions.



La SFO-LA (Société Française d'Orchidophilie Lorraine-Alsace)

La Société Française d’Orchidophilie de Lorraine-Alsace, est une association sans but lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901. Émanation locale de la Société Française d’Orchidophilie (SFO) à laquelle elle est affiliée, elle poursuit les mêmes buts sur le secteur Lorraine-Alsace, en collaboration avec les pouvoirs publics pour assurer la pérennité des espèces d'orchidées. 



Crédit photo: © Monique GUESNE

La SFO-LA a pour buts :
• de réunir toutes les personnes intéressées par les orchidées,
• de promouvoir la connaissance, l’étude, la sauvegarde et la protection des espèces indigènes,
• d'encourager et de favoriser la culture des espèces exotiques.



La SLE (Société Lorraine d'Entomologie)

La Société Lorraine d'Entomologie est une association de loi 1901 qui a pour objet l’étude et la protection des insectes et autres arthropodes de Lorraine, en collaboration avec les autres structures intervenants dans le domaine de l’environnement.



Crédit photo: © Anne VALLET

La SLE a pour objet : 
• la promotion, l’initiation des jeunes membres à l’entomologie,
• la coordination des études entomologiques en particulier sous leurs aspects écologiques, 
• de favoriser la connaissance de l’entomofaune, en vue d’établir l’inventaire et de guider l’aménagement et la protection des sites,
• de rassembler les données existantes et favoriser la diffusion des informations.



> Les associations membres

FLORE 54

La fédération FLORE 54 vise à promouvoir une union départementale des associations et organismes concernés par l’amélioration de la qualité de la vie et de l’environnement. Elle est adhérente au réseau régional lorrain MIRABEL Lorraine Nature Environnement et affiliée au réseau national France Nature Environnement.


Flore 54 a pour objectifs de :
• regrouper les associations concernées par la protection de la nature, de l'environnement et du cadre de vie en Meurthe-et-Moselle,
• définir les objectifs et les moyens d'une politique de gestion durable du patrimoine naturel et humain, des sites et paysages, pour une meilleure qualité de vie,
• contribuer à informer et sensibiliser le public, les élus et les administrations aux problèmes de la valorisation de l'environnement et du cadre de vie,
• représenter les associations auprès des pouvoirs publics locaux, départementaux ou régionaux.



LOANA (LOrraine Association NAture)

L’association LOANA (Lorraine Association Nature) a été créée en 2009. Composée de naturalistes de terrain, d’animateurs Nature, et de volontaires désirant s’investir dans la conservation de la biodiversité Lorraine, LOANA a pour objectif l’étude de la faune et la flore de notre région, la valorisation et la gestion de nos écosystèmes et la sensibilisation du public à la préservation de cet environnement. LOANA agit sur l'ensemble du territoire lorrain et bénéficie de l'agrément au titre de la protection de l'environnement.



Crédit photo: © Etienne DEBENEST

L’association a pour missions :
• la mise en œuvre des actions concrètes de terrain (gestion pastorale, plantation de haies, création d’une mare permanente, création d’un jardin « bio », restauration d’un verger, création d’un sentier d’éco-interprétation, etc.),
• la sensibilisation du public par le biais de sorties naturalistes ou d’ateliers (fabrication de refuges à insectes, de nichoirs, inventaires naturalistes, etc.),
• la mise en oeuvre d'études naturalistes grâce à la mutualisation des données de terrain avec les autres structures naturalistes engagées dans l’étude et la protection en Lorraine, et la concertation sur des projets régionaux et toutes actions en faveur de la protection de la nature.



Retour haut